Accueil > Séminaire des doctorants > Atelier des doctorants en études chinoises – Fong-Ming Yang

Atelier des doctorants en études chinoises – Fong-Ming Yang

Fong-Ming Yang

doctorant au Centre Edgar Morin, présentera ses recherches sur le thème

 

« Quelques observations sur l’acculturation alimentaire chez les familles d’immigrés sino-asiatiques »

            Le dynamisme des migrants sinophones est de plus en plus étudié en sciences sociales à l’ère de la globalisation. Les parcours et la structure de cette population sont en effet un enjeu politique pour les sociétés qui les accueillent. Dans le contexte français, les travaux sur les immigrés venant du monde chinois – toutes générations confondues – abordent les thématiques de la territorialisation (regroupement de réfugiés de l’Asie du Sud-est), de l’entreprenariat (réseaux ethniques dans les métropoles) et de la précarisation (déclassement des nouveaux arrivants). Tout en utilisant l’apport de la littérature sociologique sur cette immigration, je voudrais me pencher plus précisément sur l’un des aspects de la vie domestique de cette population : l’alimentation. Ce choix combine un intérêt personnel et scientifique. J’ai ainsi mené successivement des enquêtes sur les pratiques alimentaires d’un groupe d’étudiants taïwanais à Lyon puis de réseaux de couples franco-taïwanais à Paris et à Taiwan. Cette recherche met ainsi en évidence la prospérité du marché des denrées alimentaires sino-asiatiques. Ce phénomène significatif est lié au fait que les immigrés chinois tendent à (re)produire leur culture alimentaire en France. Cette hypothèse m’a poussé à mener une enquête auprès de familles d’immigrés afin de comprendre leur acculturation alimentaire. Par « acculturation », j’entends la modification des modèles de comportements culturels de base, résultant du contact direct et continu avec la culture environnante. Cette communication se divise en trois temps. Tout d’abord, j’exposerai les concepts utiles pour comprendre les problématiques de l’alimentation des populations immigrées, en les mettant en lien avec ma recherche. Puis, je donnerai les premiers résultats concernant la structure de la consommation alimentaire au sein de la famille. Enfin, je proposerai une discussion sur l’importance du partage des repas en situation migratoire.      

 Mots-clés : socialisation de migrants en France, organisation sociale, vie familiale, partage alimentaire, relations intergénérationnelles

 Mardi 11 octobre 2011
17h-19h

Salle 2 (RdC, en face de l’entrée)
EHESS, 190-198 avenue de France, Paris 13e

Contact : florencelevy(at)yahoo.fr

Blog : https://doctorantscecmc.wordpress.com/

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :